La référence des professionnels
des communications et du design

Le Crystal Palace de Swarovski

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Comme chaque année à Milan, Swarovski présente son Crystal Palace, une collection de luminaires qui utilise les précieux cristaux, mais aussi les technologies les plus innovantes.

Cela fait six ans que Swarovski propose Crystal Palace, réunissant chaque année pour l'occasion les têtes d'affiche du design international. Chacune a pour mission de réinventer le chandelier, en utilisant la matière vedette de Swarovski, mais aussi en repoussant les limites de la technologie. Ainsi, on voit chaque année des oeuvres qui se distinguent par leur beauté formelle et par des effets presque magiques.

En tout, 18 créateurs ont présenté leurs oeuvres cette année dans un immense loft de la Zona Tortona à Milan. En voici quelques-uns:

Morpheus d'Yves Behar est une sculpture de lumière changeante qui, grâce à l'usage de servomoteurs, de câbles et de ressorts, se transforme d'un rond en un carré avec toutes les transitions possibles entre les deux.
Les frères Bouroullec ont conçu les Stone Lights, simple pierre taillée dans laquelle la lumière émane sans branchement, grâce à des Led et des batteries. Chacun a une facette miroir qui accentue la réflexion de la lumière.
Les architectes Diller Scofido + Renfro, eux, ont rempli un sac en filet de cristaux et y ont placé une simple ampoule halogène dont la lumière se diffuse à travers la masse de cristal.

De son côté, Pandore de Fredrikson Stallard revisite le chandelier traditionnel en l'explosant littéralement. Grâce à des servomoteurs contrôlés par ordinateur, les 1990 cristaux qui le constituent d'abord sous sa forme classique s'éclatent doucement en un fouillis contrôlé avant de reprendre leur forme initiale.
Les soeurs architectes Hariri & Hariri ont créé Rock Crystal, qui s'inspire de la taille des pierres, mais avec quelques asymétries qui rendent le luminaire différent selon les angles de vue.
Sparkle Shady du flamboyant Jaime Hayon est une collection d'abats-jours scintillants de différentes formes et tailles. La peau de chacun est constituée de cristaux collés à chaud sur du textile. Cela rend les lampes attrayantes, même éteintes.

Ben Jakober et Yannick Vu ont créé Araña, (l'araignée), qui, comme sont nom l'indique, reproduit en lumière la sympathique bestiole.
Sheikh Majed Al Sabah est un entrepreneur du luxe du Moyen-Orient. Il y possède de nombreuses boutiques. Avec le Japonais Tomomi Royal, il a conçu une installation usant des icônes de la royauté, mais appartement à un membre d'une famille royale devenue étoile du rock.
Arne Quinze, nouvelle vedette du design belge, a conçu l'installation la plus imposante et la plus spectaculaire de l'exposition. Il s'agit du Dream Saver, qui offre l'expérience de la contemplation des cristaux, mais permet aussi de vivre leur énergie de l'intérieur en pénétrant dans une structure de 12 mètres de long contenant 5,5 kilomètres de rangs de cristaux. L'ensemble est animé par des projections de couleurs changeantes.

comments powered by Disqus