La référence des professionnels
des communications et du design

Steve Jobs s'engage personnellement à verdir Apple

Visuel issu de la campagne GreenMyApple orchestrée par Greenpeace.

Après des mois de pression exercée par Greenpeace, Apple a annoncé son plan vert, par la voix de son président Steve Jobs. La marque informatique affichait depuis un an des résultats médiocres dans le classement de la technologie responsable que publie Greenpeace tous les trois mois. Depuis la 2e édition du classement, parue en décembre dernier, Apple stagnait même à la dernière position (lire l'article).

La semaine dernière, Steve Jobs a répondu à ces attaques en publiant un texte dans lequel il précise les actions environnementales de son entreprise, brisant du même fait l'opacité qui caractérise souvent Apple. C'est d'ailleurs l'un des premiers engagements de l'entreprise : faire preuve d'une plus grande transparence à l'égard de ses parties prenantes.

Sur le plan technologique, Apple s'engage à ne plus utiliser certains produits toxiques, tels que les retardateurs de flamme bromés, le plomb et le mercure. L'un des moyens d'y parvenir est notamment de privilégier les écrans LCD à rétroéclairage par LED, comme c'est déjà le cas pour les iPods. Les premiers ordinateurs dotés de tels écrans seront livrés cette année.

Côté recyclage, Apple estime récupérer actuellement 9,5% de ses équipements vendus ; l'entreprise souhaite arriver à près de 30% d'ici à 2010, ce qui, selon elle, surpasserait les résultats de Dell ou HP.

Pour télécharger le texte complet publié par Steve Jobs, cliquer ici.

comments powered by Disqus