La référence des professionnels
des communications et du design

Un milliard$ en ligne pour les annonceurs

Les revenus publicitaires canadiens en ligne ont franchi le cap du milliard$ en 2006, selon le Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB).

Les recettes ont en effet atteint 1,01 milliard$ en 2006, soit une hausse de 26% par rapport aux 801 millions$ prévus par l'IAB pour cette période. Il s'agit également d'une augmentation de 80% par rapport aux résultats réels de 2005, qui s'élevaient à 562 millions$.

Environ 208 millions$ (21%) des dollars publicitaires ont été alloués au marché francophone du Canada. Cela représente une hausse de 68% par rapport aux résultats réels de 2005, à 124 millions$.

"C'est intéressant, dit Paula Gignac, présidente de l'IAB Canada. Il aura fallu attendre 13 ans entre le moment où la première bannière publicitaire est apparue dans Internet et le moment où nous franchissons le cap du milliard$; mais nous devrons sans doute compter à peine deux ou trois ans avant de franchir celui des deux milliards$."

La publicité graphique (36%) et celle de recherche (35%) ont généré la plus grande part des revenus, suivies des petites annonces/annonces-annuaires (27%) et des courriels (2 %).

Par catégorie d'annonceurs, les revenus liés à la publicité en ligne ont principalement été générés par l'industrie automobile, le commerce de détail et le secteur financier (16% chacun), les produits emballés et les loisirs (14% chacun), et le divertissement (9%)

L'IAB Canada et Ernst & Young LLP, qui a compilé et analysé les données, expliquent la hausse de 80% des revenus de 2005 à 2006 par plusieurs facteurs, dont une croissance importante des revenus chez tous les types d'éditeurs, une augmentation des recettes au sein des réseaux publicitaires en ligne, une meilleure intégration, de nouveaux annonceurs, de nouveaux choix publicitaires et de nouveaux formats d'annonces.

Selon l'IAB, les revenus publicitaires canadiens en ligne en 2007 atteindront 1,337 milliard$, soit 32% de plus qu'en 2006.

L'IAB Canada indique que les revenus réels de 2006 et ceux estimés de 2007 ont été établis au terme d'une étude exhaustive de tous les principaux éditeurs en ligne du Canada.

comments powered by Disqus