La référence des professionnels
des communications et du design

Desjardins passe en mode urbain

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le Carrefour Desjardins est un espace qui regroupe au centre-ville de Montréal tous les services proposés par l'institution; mais c'est surtout une vitrine qui exprime dans son architecture l'image rajeunie et urbaine qu'elle veut aussi projeter.

Stratégiquement placé face au carré Dominion, destiné autant à la clientèle d'affaires qu'aux particuliers, le Carrefour Desjardins redéfinit la notion de services bancaires grâce à un environnement un peu déstabilisant qui casse les codes habituels des institutions financières.

Les architectes de MSDL (en particulier: Yves Dagenais, Jean-Pierre Letourneux, Benoit Dupuis, Martin Houle, Carolines Élias, Audrey Archambault) ont conçu un espace très ouvert, lumineux et coloré, qui, dès l'entrée, oblige à une interaction avec l'accueil. Il n'y a ici aucune file d'attente canalisée, très peu de signalétique, mais des petits comptoirs circulaires conviviaux qui favorisent un contact rapproché entre le préposé à l'accueil (multilingue) et le client venu rencontrer un conseiller financier.

Le visiteur peut attendre son rendez-vous dans un salon avec télé et café, amusé plus qu'intimidé, par un mur peint en rose fuchsia, qui donne une touche très mode à l'espace. Puis, guidé par le vert vif du plafond, il est ensuite dirigé vers l'un des bureaux qui longe une allée intérieure.

Puisque clarté et transparence ont été les mots d'ordre du projet, les bureaux sont tous vitrés, une certaine intimité est cependant légèrement préservée par un traitement graphique. Des pastilles, motif redondant en différentes formes (mobilier, lampes), ornent les parois et servent aussi de support à une signalétique particulièrement réussie. Ce même principe de parois de verre ponctuées de pastilles domine dans le sous-sol, qui loge une vaste salle de conférence et de nombreux bureaux. Alors même que cet endroit ne dispose d'aucune fenêtre, il est néanmoins clair et lumineux, les bureaux sont réchauffés de quelques touches de bois clair et meublés de façon à préserver un contact direct avec le client.

Cet espace, expérimental en comparaison avec ce qui se fait habituellement dans une banque, se démarque par un langage simple, moderne et dynamique qui complète bien la démarche engagée par Desjardins sur le plan publicitaire.

comments powered by Disqus