La référence des professionnels
des communications et du design

Le Chat lave plus fun

Henkel entend innover en re-créant sa lessive Le Chat  pour véhiculer l'utile bien sûr, mais aussi -et c'est la bonne nouvelle- le plaisir et le design.

Exit le ménage vu comme une corvée, une punition qu'il fallait accomplir avec dureté par une attitude guerrière. Vincent Grégoire du bureau de style Nelly Rodi, le confirme: «on prend aujourd'hui tout à contre-pied et le ménage n'y échappe pas». Mir et son Degraiss'Boy avait lancé la tendance. Les accessoires et produits ménagers dont on avait honte sortent désormais des placards à balais. Ils font leur coming-out et flirtent avec les designers qui les relookent en leur apportant une touche funky de plaisir. Le discours hygiéniste et médical est supplanté par une approche bien-être et certains poussent même l'analyse plus loin en préconisant le remplacement de la salle de gym par le ménage qui brûlerait les calories en sus de se révéler bon pour le moral!


Pour ré-enchanter le quotidien, le rendre rigolo et excentrique après de sombres années de contraintes, Le Chat a donc décidé d'allier esthétisme et plaisir, efficacité et bien-être avec un flacon aux formes humaines. Dès juin, affichage bus et film TV plus généraliste (agence DDB Paris) sur l'émotion suggérée par la propreté du linge nettoyé par ce drôle de petit bonhomme seront présents pour soutenir la marque.

comments powered by Disqus