La référence des professionnels
des communications et du design

La Jeune chambre contribue à "verdir" les entreprises

La Jeune chambre de commerce de Montréal a dévoilé cette semaine deux documents d'intérêt public : son premier bilan de durabilité et son Guide du bureau vert. Ce premier bilan, qui couvre l'exercice 2005-2006, présente l'impact de la Jeune chambre sur les plans économique, environnemental et social, et ce en se basant sur les principes de la Global reporting initiative.

Le document recense par exemple les initiatives environnementales prises dans le cadre des activités de la direction générale, telles que le recyclage des canettes et contenants consignés (qui s'est ajouté à celui du papier et du carton) et la facturation et l'archivage électronique. Il divulgue également les résultats d'un sondage dans lequel les employés de la Jeune chambre s'étaient exprimés sur leurs habitudes environnementales au bureau.

Par cette initiative, la Jeune chambre souhaite non seulement améliorer l'efficacité de son organisation, mais aussi mettre en place de hauts standards de transparence et contribuer à promouvoir la production de tels bilans auprès des entreprises montréalaises et des chambres de commerce.

L'organisme a également rendu public son Guide du bureau vert, un document dont l'objectif est d'aider les entreprises et leurs employés à adopter des pratiques "vertes" au quotidien. Le document propose une vaste liste d'actions concernant le transport, les fournitures de bureau, la cuisine ou le coin café, les façons d'économiser l'eau et l'électricité, etc.

Pour télécharger le bilan de durabilité, cliquer ici. Pour télécharger le Guide du bureau vert, cliquer ici.

comments powered by Disqus