La référence des professionnels
des communications et du design

BCE est finalement à vendre

Après avoir nié être à vendre, BCE a annoncé hier qu'elle discute de son rachat avec le fonds américain Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et trois importants régimes de pensions canadiens.

Ainsi, l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada, Investissements PSP et la Caisse de dépôt et placement du Québec pourraient devenir les propriétaires majoritaires du géant des télécommunications, tandis que KKR ne fournirait qu'un soutien financier dans la transaction. Toutefois, BCE affirme que ces discussions confidentielles ne sont pas exclusives. Aucun échéancier n'a été fixé pour l'instant.

Après cette annonce, le titre de BCE a connu une poussée hier à la Bourse de Toronto, alors que son action montait de 6,7% pour atteindre 38,70$.

Les rumeurs de rachat de BCE circulent depuis la fin de mars, lorsque le Globe and Mail a annoncé que KKR songeait à verser 30 milliards$ pour acquérir l'entreprise. Puis, le fond de retraite ontarien Teachers a été pressenti comme acheteur potentiel, en association avec le fonds américain Providence Equity Partners.

comments powered by Disqus