La référence des professionnels
des communications et du design

PKP dénonce "l'oligopole" du sans fil

Pierre Karl Péladeau

Le PDG de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, a dénoncé hier "l'oligopole formé de Bell, Telus et Rogers" dans la téléphonie cellulaire, annonçant du même souffle l'intention de Vidéotron de développer son propre réseau sans fil.

Cette situation est "la principale cause du retard du Canada par rapport aux autres pays" en matière de téléphonie sans fil, a-t-il affirmé lors d'une allocution prononcée devant le Club canadien d'Ottawa.

"L'utilisateur canadien moyen abonné à un service sans fil paie 33% de plus qu'un citoyen américain pour le même service [...]", a ajouté Pierre Karl Péladeau.

Quebecor, qui offre depuis l'été dernier un service de téléphonie sans fil par Vidéotron, entend participer à l'encan sur les licences annoncé par Industrie Canada afin de mettre sur pied son propre réseau. Pour l'instant, l'entreprise fonctionne sur le réseau sans fil de Rogers.

Le mois dernier, Luc Lavoie, porte-parole de Quebecor, confiait à La Presse que l'utilisation d'un réseau tiers comporte ses limites. "Ça fonctionne assez bien, mais ça fonctionne assez bien dans les limites de ce dont il s'agit: nous sommes des revendeurs, sous notre marque de commerce, du réseau de Rogers, avait-il dit. Alors, notre capacité de croissance est extrêmement limitée, notre flexibilité est également limitée, le choix de produits qu'on peut offrir est extrêmement limité."

Il affirmait aussi que l'arrivée d'un nouveau joueur serait bénéfique pour les consommateurs. "En ajoutant un acteur, automatiquement, il va se produire la même chose qu'en téléphonie résidentielle: dès lors que Vidéotron s'est lancé dans la téléphonie résidentielle, pour la première fois de l'histoire du Canada, les prix de la téléphonie ont tombé, et pas à peu près, presque 50% d'un coup."

Si Vidéotron obtient sa licence, Quebecor prévoit développer un réseau sans fil de technologie 3G. Le Canada est pour l'instant dépourvu de ce type de réseau présent en Asie et en Europe. Rogers a également annoncé son intention d'implanter cette nouvelle technologie au pays.

"En fournissant un accès à un réseau sans fil haute vitesse équivalant à l'actuelle connexion Internet par câble, la technologie 3G pourra offrir une gamme de nouveaux contenus sur les appareils portables", soutient Quebecor.

"Cette nouvelle technologie, qui constitue véritablement le carrefour de la convergence, s'inscrit parfaitement dans la stratégie de développement de Quebecor Media, a expliqué Pierre Karl Péladeau. [...] Nous disposons au sein de la famille Quebecor de pratiquement tous les éléments de production et de distribution de contenus, allant de la télévision à Internet, en passant par la musique et le cinéma, qui nous permettrons d'offrir à notre clientèle un éventail complet de produits conçus et développés ici."

comments powered by Disqus