La référence des professionnels
des communications et du design

Canal Évasion: les plans de Liza Frulla

Ne pas appartenir à un grand groupe représente-t-il un désavantage? (59 s)
Pourquoi le tarif aux abonnés de Canal Évasion est-il, comme vous le dites, l'un des plus bas? (48 s)
Comment comptez-vous vous y prendre pour réaliser des aquisitions étrangères de grande qualité? (58 s)
Comment imaginez-vous les partenariats avec d'autres chaînes? (47 s)
Vous souhaitez remanier le site Internet. Quel en sera le rôle? (33 s)
Quelle place réservez-vous aux annonceurs sur le site Internet? (1,13 min)

La nouvelle présidente de Canal Évasion, Liza Frulla, voit grand: elle souhaite doubler la part de marché, renégocier le tarif versé par les abonnés, établir des partenariats avec d'autres chaînes, revoir le site Internet et attirer de nouveaux annonceurs.

Par ailleurs, elle vient de doter la chaîne spécialisée en tourisme (jusqu'ici représentée par Netstar) de sa propre équipe de ventes de trois personnes. Elle a également augmenté la production locale, qui atteint maintenant 80%, et a conclu des ententes afin d'acheter des émissions étrangères de grande qualité comme celles de la chaîne anglaise BBC.

De plus, grâce à la récente acquisition d'un petit studio équipé en haute définition, Évasion compte offrir aux annonceurs la possibilité de concevoir des capsules publicitaires mises à jour régulièrement sur le site Internet de la chaîne.

Canal Évasion, créé il y a sept ans par des actionnaires de Bell Globemedia, est, depuis plus de trois ans, la propriété du Groupe Serdy, de Serge Arsenault, qui détient presque toutes les parts (Quebecor en possède 8,4%). Selon Liza Frulla, présidente depuis janvier (plus d'info ici), si le fait de ne pas appartenir à un grand groupe comprend des inconvénients, il a aussi ses avantages, comme une plus grande liberté de manoeuvre et la possibilité de mieux cibler son public.

comments powered by Disqus