La référence des professionnels
des communications et du design

Leda & St.Jacques: Deux, c'est mieux

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Il s'appelle Pierre St-Jacques, elle se nomme Leda Montereal. Mais depuis sept ans, ils se présentent comme Leda & St.Jacques, photographes de mode. Voici le second portrait des gagnants des prix Artisan du concours Créa (organisé par les Éditions Infopresse)

Amoureux dans la vie, partenaire en affaires, ils forment un duo qui s'est fait remarquer pour son travail avec les magazines Elle Québec et Elle Canada. Ils ont également signé les visuels de la dernière campagne pour Créa, pour lequel ils ont reçu un prix Artisan.

Pierre St-Jacques a amorcé sa carrière en tant que photographe-reporter spécialisé en photo de paysages. Il a notamment travaillé pour des publications de National Geographic, croquant des clichés destinés aux livres et au magazine Traveler. Ses oeuvres ont également illustré de nombreux guides de voyage.

Leda Montereal est née en Italie, où elle a étudié au lycée artistique. À 18 ans, elle a quitté son pays pour s'installer au Québec. Elle a entrepris des études en photographie à la Cité collégiale d'Ottawa, où elle a rencontré celui qui allait devenir son conjoint.

Pierre St-Jacques avait accepté un poste d'enseignant à la Cité collégiale pour demeurer près de ses enfants, à la suite de son divorce. "Mais je n'aimais pas ça", lance-t-il. Leda ajoute en riant: "En fait, il était vraiment mauvais professeur". Tellement que des élèves ont déposé des plaintes en raison de ses retards répétés en classe et de son manque flagrant d'organisation. "Mais quand il nous a appris à travailler la lumière en cours pratique, nous avons vu qu'il était un excellent photographe", dit Leda.

Toutefois, la relation naissante entre la jeune femme et le photographe créait un malaise au sein de l'institution. Les 19 ans qui les séparent et le statut d'enseignant de Pierre St-Jacques faisaient jaser. L'année suivante, son contrat n'a pas été renouvelé. "Officiellement, il n'y avait plus de poste, mais je sais que notre relation était en cause, on me l'a dit", explique le photographe.

Mais le malheur a du bon. Les deux amoureux ont décidé de s'associer pour fonder, en 2000, "Leda & St.Jacques". Avec peu de moyens, ils ont construit un studio à Montréal. "Nos premières photos étaient très compliquées, confie Leda. Nous faisions plein de références à l'histoire de l'art. Ce n'était pas très près du monde des affaires."

Les deux associés ont réalisé un premier contrat pour le magazine Châtelaine, puis un second pour la designer Nadya Toto. "Mais notre grande percée a été la rencontre avec Éloi Beauchamp", dit Pierre St-Jacques. Le jeune agent a accepté de travailler pour eux en exclusivité. "Avec une plus grosse boîte, nous aurions été les derniers sur la liste des clients, tandis qu'Éloi a mis tous ses efforts sur nous", ajoute Pierre St-Jacques.

Et les efforts ont rapporté. Leda & St.Jacques sont aujourd'hui les principaux photographes pour les pages Mode d'Elle Québec et Elle Canada. Ils ont également travaillé pour les jeans Buffalo et la bière Molson Dry. Pour cette marque, ils ont produit les images des affiches doubles où deux personnes s'arrosent avec de puissants fusils à eau remplis de bière. Olivier Staub a réalisé les effets spéciaux.

D'ailleurs, le travail d'équipe est essentiel à leur succès, estiment-ils. "Au fil des années, nous nous sommes entourés de collaborateurs réguliers précieux, comme la styliste Isabelle Long", dit Leda.

Même les deux associés ont des tâches bien définies. Leda, qui a poursuivi des études universitaires en arts visuels, tient le rôle de directrice artistique. Pierre St-Jacques, lui, est le photographe en chef. "Leda a réellement une vision de mode, dit-il. Souvent, elle commence à prendre les premières photos." Après une pause, il ajoute avec un sourire complice à sa partenaire: "Moi, je prends la bonne!"

Crédits pour la campagne de Créa:

Photographie: Leda & St.Jacques
Assistance photo: Martin Lacroix
Capture numérique: Olivier Barbes
Stylisme: Isabelle Long
Maquillage et coiffure: Geneviève Lenneville
Retouches: François Asselin - Productions l'Éloi

Vidéo:
Tournage: In house
Postproduction: Adam Thompson (Moment Factory)

comments powered by Disqus