La référence des professionnels
des communications et du design

Les designers, trop verbeux?

Illustration de la chronique Mon oeil d'André Marois par Alain Pilon.

Rédacteur publicitaire et écrivain, André Marois signe ce mois-ci dans Infopresse une chronique où les designers en prennent un coup.

Citant des articles parus sur les sites Grafika et Infopresse, il se moque des longues explications postcréation. Parmi ses exemples: "Au coeur de l'imagerie: un logo constitué de rubans multicolores entremêlés. 'Ils se veulent un élément rassembleur et une marque de connivence, explique la firme. Toutes les entreprises auront accès à cette plateforme visuelle et pourront l'exploiter. Ils expriment, dans un style léger et décontracté, la fête à l'état pur.' On apprend ainsi que des rubans vont rassembler des entreprises qui veulent faire la fête à l'état pur. L'annonceur est apaisé. On va s'amuser fort."

"Le but est de donner un sens à ce qui n'en a pas toujours, de rassurer les investisseurs et de justifier ses honoraires", écrit-il.

Pour lire l'article au complet, cliquez ici. Le numéro de mai d'Infopresse dans lequel parait l'article sera en kiosque le 18 mai.

Qu'en pensez-vous? Pour nous faire part de vos commentaires, cliquez ici.

comments powered by Disqus