La référence des professionnels
des communications et du design

Présidentielle 2007 tous azimuts

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Depuis plusieurs mois, la politique occupe tous les esprits: la presse a suivi les grands tournants de la campagne.

Le dépôt puis la liste des candidats ayant les 500 parrainages ont dominé l'actualité début mars. Tous les titres ont rapporté les propos des petits candidats dénonçant le système de parrainages et les pressions qui auraient été exercées contre certains,  Le Pen en tête, par de grands partis, notamment le PS.

Suivant l'agenda des candidats, les quotidiens ont relayé les propositions débattues lors des meetings organisés en France. Ils ont par ailleurs fait part des positions sur la réforme des institutions et sur la VIè République, du soutien de J. Chirac à N. Sarkozy et du départ de ce dernier du ministère de l'Intérieur. Fin mars, l'annonce par M. Sarkozy de la création d'un ministère de l'identité nationale et de l'immigration, puis les incidents à la Gare du Nord ont mobilisé les esprits. La presse a aussi publié les sondages, tout en précisant qu'ils n'étaient pas totalement fiables. Les appels pour un débat politique entre candidats de N. Bayrou ou au vote utile de Mme Royal ont été soulignés.

S'invitant dans la campagne, la blogosphère a mis en exergue le flou des programmes des trois leaders. Le candidat de l'UMP a obtenu la majorité des commentaires défavorables, notamment au sujet de l'identité nationale. Toutefois, personne n'a été épargné. Côté presse ou côté blogosphère, les 3 leaders sont en pole position en termes de visibilité et de commentaires générés.

Les sondages ont intéressé la presse au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Outre-Manche, les principaux candidats et les grandes lignes des programmes ont été commentés, tout comme le manque de fiabilité des méthodes des instituts de sondage. Le nombre de candidats extrémistes a également interpellé. Outre-Atlantique, la campagne est observée de loin. M. Sarkozy apparaît comme le plus capable de mener les "réformes nécessaires". Britanniques et Américains ont également mentionné les questions relatives à la réforme des institutions.


Analyse par Echo Research, sur la base de 480 articles de la presse quotidienne nationale en ligne en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et 611 commentaires sur les blogues dédiés à l'élection présidentielle - mars 2007. http://www.echoresearch.com

comments powered by Disqus