La référence des professionnels
des communications et du design

La blanche virginité des parfums

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Après un grand nombre de jus tous de noir vêtus, certains parfums se drapent aujourd'hui d'une blancheur immaculée.

L'hiver dernier fut sombre, gothique et black. Mais à l'heure actuelle, la société veut toujours tout et son contraire, comme le souligne Vincent Grégoire, tendanceur chez Nelly Rodi. La réaction immédiate ne s'est donc pas fait attendre.  En opposition au noir absolu, voilà donc le blanc total. Dans les défilés de haute couture, la Vierge était même à l'honneur chez certains créateurs, d'où le titre «like a virgin» du dernier carnet de ce bureau de tendances. 
Cependant et nos jus vont en témoigner, rien à voir avec un blanc propret ou transparent. Derrière des packagings blancs soutenus, aucune légèreté dans la fragrance, mais dans l'ensemble des notes plutôt lourdes, chaudes, sensuelles qui contrastent avec la douceur du blanc.
Pour les très jeunes, «Ckin2u» de Calvin Klein mise sur les arts de la rue et de la culture hip hop avec un plastique blanc soft touch recouvrant une base de verre s'alliant à des fragrances audacieuses et sexy. L'agence PHD a d'ailleurs composé une campagne plurimedia  sur-mesure et inédite destinée aux «technosexuels», dans laquelle le media Internet devient le pivot central (portails : MSN, Yahoo, Lycos, Caramail; sites à thématiques musicales et sorties : ouifm, nova, fg, skyboard; espaces communautaires; télévision; presse jeune, etc).

Pour les mâles qui ont envie d'affirmer leur part de féminité, une mise à nu totale sur un blanc absolu dans un buste irrévérencieux pour «Fleur du Mâle» de Jean Paul Gaultier qui joue la fausse innocence de la fleur blanche d'oranger.
Prédominance aussi de la fleur d'oranger courtisée par le vétiver et la vanille chez Christian Dior qui reprend le flacon révolutionnaire de 1988 de Fahrenheit et le transgresse en blanc élégant pour «Fahrenheit 32».
Pour les femmes, Jésus del Pozo innove avec «J. del Pozo in White» et son bouquet floral subtil autour de fleurs unanimement blanches (magnolia, orchidée, muguet, fleur d'amandier, jasmin). Le couturier espagnol reprend son flacon boule initialement noir qu'il transforme en perle nacrée accentuant le côté romantique de la fragrance.
Enfin, les notes douces d'hibiscus, d'encens et de myrrhe qui composent la ligne de bain de «Kenzoamour» du créateur japonais cachent la douceur d'un miel, d'un lait et d'un nectar corporels dans un flacon pur et blanc traversé par un oiseau en plein vol.

comments powered by Disqus