La référence des professionnels
des communications et du design

TVA évite la grève

La grève a été évitée au réseau TVA, alors qu'une entente de principe est survenue, dimanche, entre le syndicat des employés et la direction. L'accord a été entériné à 93,5%.

La question du maintien des emplois était au coeur des négociations. "À cause des nouvelles plateformes de diffusion, notre contrat de travail devait être modernisé pour faire face à ces réalités, dit Michel Bibeault, conseiller au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Avec les anciennes clauses, nous risquions de perdre des centaines de postes. Aujourd'hui, nous avons maintenu notre juridiction sur toute la production de TVA et de sa filiale JPL, peu importe où et quand les oeuvres sont diffusées."

À cet égard, le syndicat a obtenu une clause de "plancher de charge de travail" équivalent à près de 1200 heures de production par année, excluant la production de nouvelles. "Ce minimum de production garanti repose sur l'expérience des dernières années, dit Jean Chabot, président du SCFP. Cela assure non seulement du travail aux employés réguliers, mais également aux employés temporaires avec nous depuis longtemps."

Le contrat de travail de trois ans prévoit des augmentations salariales de 6%, avec possibilité d'indexation jusqu'à 3% par année selon les fluctuations de l'inflation. La nouvelle convention collective maintient également les mécanismes de surveillance sur la convergence des salles de nouvelles de Quebecor Média et comporte des gains quant aux clauses normatives, notamment l'affichage des postes.

comments powered by Disqus