La référence des professionnels
des communications et du design

BCE nie les rumeurs

BCE nie les allégations du Globe and Mail, qui affirmait hier que la firme américaine Kohlberg Kravis Roberts (KKR) serait en pourparlers pour acquérir la société-mère de Bell Canada.

Selon ce que rapportait le quotidien, KKR serait sur le point de déposer une offre d'achat évaluée de 24 à 30 milliards$. Au moins deux rencontres auraient eu lieu entre les dirigeants de BCE et l'entreprise new-yorkaise au cours des derniers mois.

Comme une loi fédérale interdit à une entreprise étrangère de posséder plus de 46% des droits de vote d'une compagnie de télécommunications, KKR devrait se trouver un partenaire canadien pour mener la transaction à terme.

Toujours selon le Globe and Mail, la firme d'investissement aurait approché plusieurs groupes dont Teachers, la caisse de retraite des enseignants de l'Ontario. Celle-ci est le principal actionnaire de BCE, avec plus de 5% des actions. Les deux organisations ont été partenaires, en 2002, lors de la vente de Pages Jaunes (plus d'info ici).

comments powered by Disqus