La référence des professionnels
des communications et du design

Les finances de la télé conventionnelle selon le CRTC

Selon le rapport annuel 2006 du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), la télévision conventionnelle a vu ses bénéfices diminuer tandis que ses revenus publicitaires ont augmenté.

Ainsi, les revenus des stations de télévision canadiennes se sont maintenus, tandis que les dépenses ont augmenté de 7,8%, une hausse qui repose principalement sur la croissance de 10% des dépenses totales allouées aux émissions canadiennes et étrangères. Cela a amené une baisse des bénéfices, qui se sont chiffrés à 91 millions$ en 2006, comparativement à 242,2 millions$ en 2005.

De 2005 à 2006, le CRTC note une croissance de 3,4% des revenus provenant de la vente de publicité locale, pour atteindre 375,4 millions$. Les ventes nationales, elles, se sont maintenues à 1,5 milliard$. Pour 2006, les revenus publicitaires des stations de télé conventionnelle ont totalisé 2,2 milliards$.

En 2006, les télédiffuseurs ont dépensé 328,1 millions$ pour les émission de nouvelles, 101,6 millions$ pour celles d'intérêt général, 73,9 millions$ pour les dramatiques, 35 millions$ pour les émissions de musique et variétés, 9,3 millions$ pour les émissions sportives et 5,7 millions$ pour les jeux télévisés.

Au total, l'industrie de la télévision conventionnelle privée employait en 2006, 8197 personnes, à qui elle versait 593,6 millions$ en salaires.

comments powered by Disqus