La référence des professionnels
des communications et du design

L'Office du Régime de pension encourage la transparence

L'Office d'investissement du Régime de pension du Canada adhère dorénavant à l'Initiative des industries extractives en faveur de la transparence. Cette coalition, lancée lors du Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg en septembre 2002, regroupe des représentants de gouvernements, d'industries, d'investisseurs et de parties prenantes. Son objectif est d'améliorer la gouvernance et la transparence dans les pays riches en ressources naturelles dans le but d'atténuer les risques liés à l'investissement dans les secteurs pétrolier, gazier et minier, et de contribuer à la croissance économique.

Rappelons que l'Office investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour financer les prestations de retraite courantes. Son actif s'élève à plus de 110 milliards $, dont environ 98 milliards $ sont investis sur les marchés publics. Selon Donald Raymond, vice-président de l'Office, cette annonce s'inscrit dans le cadre de sa politique d'investissement responsable, adoptée le mois dernier.

De plus, l'Office a également défini trois domaines clés dans le cadre de son programme d'engagement : les industries extractives (pétrole, gaz et mines), les changements climatiques et la rémunération des cadres supérieurs. En outre, si généralement l'engagement de l'Office peut se faire indirectement, au moyen du vote par procuration et de coalitions d'investisseurs, l'organisme souhaite continuer de s'engager directement dans plusieurs secteurs, dont le tabac et l'énergie, afin d'y "encourager la présentation d'informations sur les facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance et d'améliorer les résultats dans ce domaine."

comments powered by Disqus