La référence des professionnels
des communications et du design

Chute d'auditoire pour les médias américains

L'organisme Project for Excellence in Journalism a rendu public son quatrième rapport sur l'état des médias aux États-Unis.

Le constat est sans équivoque: presque tous les médias sont en perte d'auditoire. Seuls les médias ethniques connaissent une hausse.

Cela ne signifie pas qu'il y a moins d'intérêt pour l'information de la part du public. Par-contre, la prolifération des médias causée par les plateformes numériques crée une fragmentation de l'auditoire.

Pour répondre à cette tendance lourde, explique l'enquête, plusieurs médias choisissent une approche "hyperlocale", soit la couverture d'événements qui touchent le quotidien des gens.

D'autres font de plus en plus appel à l'opinion et à la personnalité des journalistes pour susciter l'intérêt. Dans certains cas, cela prend la formule d'une participation plus proactive, comme dans le cas d'Anderson Cooper, à CNN. 

De façon générale, affirme le rapport, tous les médias deviennent des médias de créneaux, "basant leur attrait moins sur comment ils couvrent l'actualité et davantage sur ce qu'ils couvrent".