La référence des professionnels
des communications et du design

Viacom poursuit YouTube pour 1 milliard$US

Le groupe Viacom réclame 1 milliard$US à YouTube et son propriétaire, Google, pour "violation massive et intentionnelle des droits d'auteur sur les propriétés de divertissement de Viacom."

L'entreprise possède notamment les studios de cinéma DreamWorks et Paramount Pictures. Elle est aussi propriétaire des chaînes spécialisées MTV, Black Entertainment Network et Comedy Central.

La plainte stipule que 160 000 clips non autorisés de Viacom ont été disponibles sur YouTube et que ceux-ci ont été visionnés plus de 1,5 milliard de fois.

Viacom affirme dans un communiqué que "YouTube est une importante entreprise qui a bâti un commerce lucratif en exploitant l'engouement des fans pour le fruit de la création d'autrui dans le but de s'enrichir, ainsi que son entreprise-mère, Google. Le modèle d'affaires, basé sur l'augmentation de l'achalandage et la vente de publicité en lien avec du contenu sans licence, est clairement illégal et en conflit avec les lois sur le droit d'auteur".

Déjà, en février dernier, Viacom avait demandé à YouTube de retirer ses vidéos du populaire site. D'autres joueurs - dont CBS, la BBC et Universal Music Group - ont plutôt choisi de s'entendre avec YouTube pour fournir du contenu contre un partage des revenus publicitaires.

La poursuite de Viacom survient quelques jours après l'annonce de l'entreprise qu'elle distribuera son contenu sur Joost (plus d'info ici), une plateforme Web qui devrait être en ligne à partir de mai.

À la suite cette annonce, l'action de Google a clôturé en baisse de 7$ sur le prix de la veille à 443$US. Le titre de Viacom, lui, a connu peu de variations.

comments powered by Disqus