La référence des professionnels
des communications et du design

Les annonceurs français profitent de la campagne électorale

Cliquez ici pour accéder au site.
Cliquez ici pour voir toutes les photos

En France, la campagne présidentielle a inspiré les annonceurs Ikea et l'assureur Maaf, qui en profitent pour faire valoir leurs produits, tout en faisant sourire.

Un nouveau candidat vient briguer la présidence du pays de l'Hexagone. Il s'agit de Marcel, personnage connu des publicités de Maaf. Il dévoile le programme de son "Mouvement pour un avenir assurément formidable" sur son site Internet à www.jelaurai.com.

"En tant qu'assureur, Maaf est forcément amené à intervenir sur des sujets de société. Avec ce clin d'oeil, nous surfons sur l'actualité", a affirmé au Figaro, Olivier Aubert, cofondateur de l'agence Aubert-Storch, responsable de l'opération. "La campagne présidentielle est une occasion de communiquer de façon décalée. Pour le site, nous avons regardé ce que font les autres candidats afin de pasticher, sans toutefois en privilégier un", a pour sa part souligné Éric Madelenat, directeur des communications de Maaf.

Ikea fait aussi campagne de façon électorale en adoptant la signature "Dites oui au changement. Votez Ikea" et des accroches comme "Ikea, ministre du Confort de l'intérieur" et "Oui à la politique de détente". L'entreprise suédoise avait initié sa campagne en octobre dernier avec deux messages télé. Elle poursuit en lançant cette fois quatre visuels en magazines, en quotidiens et en bannières Web.

"Il y a un intérêt, un auditoire. De nombreuses marques se servent donc du contexte pour capter cette attention", explique Pascal Grégoire, directeur de création pour La Chose, qui a réalisé la campagne d'Ikea. D'ailleurs, il semble que La Chose envisage une offensive sur le même registre pour un autre grand annonceur.

comments powered by Disqus