La référence des professionnels
des communications et du design

Fin du Mondial de la publicité francophone

Le Mondial dela publicité francophone a officiellement fermé sesportes, après 15 ans d’existence. Le conseil d’administration duMondial, réuni à Paris lors de la dernière éditiondu Mondial, a voté, le 15 novembre dernier, la fermeture du secrétariatgénéral du Mondial, basé à Montréal.

Le président du Mondial, Patrick Beauduin, qui a confirmécette fermeture à Infopresse.com peu après son retourde Paris, explique la disparition du Mondial par la perte de sources importantesde financement, mais aussi par une désaffection des publicitaires."Il y a 5 ans, les hôtes du Mondial accueillaient jusqu’à200 publicitaires étrangers", dit-il. "Cette année, il yen a eu à peine une centaine."

Du point de vue financier, le Mondial ne peut plus compter sur les contributionsdu gouvernement du Québec qu’il avait reçues par le passé:le ministère de la Culture et des Communications du Québecaccordait un appui financier, et le ministère des Relations internationalesdu Québec prêtait des fonctionnaires.

Le Mondial, dont le programme comprenait diverses conférenceset un concours, réunissait chaque année, dans un pays différent,les publicitaires de 7 zones francophones du monde entier, soit la France,le Québec, la Suisse, la Belgique, le Maroc, le Liban et l'Afriquenoire.

Le dernier Mondial de la publicité francophone s’est dérouléà Paris, les 13 et 14 novembre derniers. (Pour des détailssur les gagnants du concours, cliquezici).

comments powered by Disqus