La référence des professionnels
des communications et du design

Les dossiers environnementaux du prochain gouvernement

Les groupes écologistes organiseront un débat public sur les défis environnementaux que le prochain gouvernement québécois devra relever. Lors d'un point de presse, tenu lundi à Montréal, les écologistes ont également dressé le bilan du gouvernement sortant.

Steven Guilbeault, directeur de Greenpeace Québec, reconnaît ainsi que le Parti Libéral "a réalisé de bons coups", notamment avec la publication d'un plan de réduction des gaz à effet de serre (GES) jugé "honnête". Mais il a également souligné les "ratés" du gouvernement, notamment dans les dossiers du pont de l'autoroute 25, de la vente du mont Orford ou par l'absence de politique sur les milieux humides.

Pour Sydney Ribaux, coordonnateur général d'Equiterre, le prochain gouvernement devra "investir massivement dans les transports en commun". L'organisme souhaite également un moratoire sur la construction de nouvelles infrastructures routières en milieu urbain, ainsi que sur l'étalement urbain. En outre, selon Equiterre, Québec devra déposer un plan pour préparer la prochaine phase de Kyoto : souhaité pour 2009, ce plan devrait prévoir la réduction, d'ici à 2020, des émissions de GES de 25% sous le niveau de 1990.

De son côté, Nature Québec demande que le prochain gouvernement accélère la création d'aires protégées, en priorisant la forêt boréale ; l'organisme rappelle que la Commission Coulombe proposait de protéger 12% de la forêt boréale d'ici à 2010.

Ces divers enjeux environnementaux, auxquels le prochain gouvernement devra faire face, seront au coeur d'un débat auquel les groupes écologistes convient le public. L'événement se tiendra le 7 mars, à 19h00, à la Tohu (2345, rue Jarry Est).

comments powered by Disqus