La référence des professionnels
des communications et du design

Weyerhaeuser face aux Premières Nations

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

La forestière Weyerhaeuser est pointée du doigt pour des pratiques ne respectant ni l'environnement, ni les communautés de la forêt boréale. En outre, la communauté des Premières Nations de Grassy Narrows, dans l'ouest de l'Ontario, accuse l'entreprise d'effectuer des coupes à blanc et d'exploiter les ressources de son territoire sans son consentement.

Alors que cette communauté s'oppose à Weyerhaeuser depuis près de cinq ans, des représentants de Grassy Narrows viennent d'entamer une tournée de sensibilisation. Celle-ci passera par Winnipeg, Saskatoon, Regina, Edmonton, Vancouver et Victoria, pour ultimement se rendre au siège social de l'entreprise, dans l'État de Washington. Le groupe y demandera à Steve Rogel, président de Weyerhaeuser, d'élaborer un plan de sortie de Grassy Narrows.

"Construire les banlieues américaines avec du bois issu de coupes à blanc faites au Canada n'est pas un modèle d'affaires éthique, dit David Sone, du Rainforest Action Network, qui soutient le mouvement contestataire. Contrairement à ses concurrents, Weyerhaeuser s'accroche à des pratiques dépassées, ignorant les valeurs culturelles et environnementales de la forêt boréale."

comments powered by Disqus