La référence des professionnels
des communications et du design

L'épicé échauffe les esprits

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Après une overdose de feng shui, les gens veulent désormais pimenter un peu leur vie devenue trop monotone et douce.

Les épices sont fort souvent mises en avant lors de la Saint Valentin, côté aphrodisiaque oblige! Mais cette année, une fois la fête des amoureux finie, les épices vont continuer à nous charmer et à nous enflammer. Selon Vincent Grégoire, chasseur de tendances chez Nelly Rodi, la population est à la recherche d'extrêmes et a envie de moments et d'objets décalés qui excitent.  Face à un monde devenu aseptisé, l'homme souhaite se rebeller gentiment, mais sans violence ni trash. Place à une attitude doucereuse de guérilla qui donne lieu à des manifestations originales.


Les occasions sont nombreuses pour se montrer rebelle: planter, en une nuit, un jardin au milieu de tours en béton, improviser un dîner en blanc de 4 000 personnes sur l'esplanade des Invalides, militer pour Dare (droit au rasage extravagant) et sortir dans la rue avec une seule bacchante, être en concurrence avec d'autres jeunes sur le web pour libérer par vidéo le maximum de filles grâce à la «fragrance bomb» aux fruits défendus du déodorant Axe, etc. En avant donc pour l'épicé et le piquant qui surprennent tout en restant élégants et poétiques.


Sur les étagères cosmétiques, L'Hermessence Paprika Brasil d'Hermès et son piment allument une chaude flambée au bois de braise, aux épices et au girofle. L'Artisan Parfumeur ensorcelle au quotidien avec trois fragrances aux noms évocateurs (Safran Troublant, Poivre Piquant et Piment Brûlant). Bernard Cassière a concocté une ligne corporelle complète aux épices  (gingembre, poivre noir et poivre de Jamaïque, muscade) dont le packaging annonce la couleur avec un piment rouge vif sur les tubes. De son côté, Lierac mise toute la communication de ses solaires sur l'aspect épicé de la couleur obtenue grâce au curcuma, à la vanille et à la cannelle anti-oxydantes et stimulatrices de bronzage.

 
Certains desserts vont devenir surprenants (Pierre Hermé innove avec Indulgence, une gelée de menthe, crème de petits pois, crumble à la semoule de maïs couronné par une farandole de petits pois ), voire piquants avec Cream Passionnel, la création de Gaspard Yurkievich pour le Café de la Paix de l'Intercontinental. Après avoir fait travailler des femmes de mode comme Chantal Thomass, Agatha Ruiz de la Prada, Agnès b. et Stella Cadente, la saga des messieurs débutée par Paco Rabanne se poursuit avec ce créateur de mode qui signe un gâteau design dont le c?ur coulant emporte les papilles par la force de son coulis framboise gingembre. Et si ces pâtisseries corsées ont laissé quelques tâches gourmandes, les nouveaux torchons du Jacquard Français «Epices et fleurs d'épices» au teintes paprika, gingembre, coriandre et poivre y remédieront.
Avec un brin d'originalité, Boucheron, le joaillier de la place Vendôme, associe le hot aux chauves-souris en sortant «What is hot at Boucheron» une ligne de bagues et broches à l'effigie de la bestiole volante!


Enfin, à vous aussi de voler pour vous donner quelques frayeurs: après le saut à l'élastique, la mode est aujourd'hui à la chute libre. On parle là bien sûr de cohésion d'équipe, de dynamique d'entreprise. Pour pimenter votre vie, un simulateur de chute libre vous attend à Argenteuil!

comments powered by Disqus