La référence des professionnels
des communications et du design

Montréal : la propreté passe par le civisme

Les entreprises et commerçants de l'arrondissement Ville-Marie vont devoir assumer leur responsabilité citoyenne afin de contribuer à la propreté du centre-ville de Montréal. Benoit Labonté, maire de l'arrondissement, a en effet présenté lundi un projet de règlement sur le civisme, le respect et la propreté. Ce règlement vise à encourager l'appropriation de l'environnement urbain par tous ceux qui vivent et transitent par l'arrondissement, qu'il s'agisse des entreprises, des commerçants ou des riverains.

Par exemple, il reviendra à chacun d'entretenir la section de trottoir devant chez lui. Cela s'appliquera notamment aux restaurants distribuant des plats pour apporter, qui devront s'assurer que les emballages et autres résidus alimentaires issus de leur activité ne salissent pas l'environnement immédiat de leur établissement.

Il interdit également la distribution d'articles publicitaires sur une propriété privée si celle-ci arbore un autocollant indiquant que l'occupant refuse d'en recevoir.

Des amendes sont d'ailleurs prévues pour les contrevenants : de 500$ à 2000$ pour un individu et de 2000$ à 4000$ pour une entreprise. Ces sommes alimenteront le Fonds d'embellissement Ville-Marie, nouvellement créé lui aussi, et dont les modalités de fonctionnement seront dévoilées prochainement.

Dans la foulée de ce nouveau règlement, qui entrera en vigueur le 1er juin, Benoit Labonté a également annoncé la création d'un Forum des partenaires du civisme et de la propreté. Celui-ci sera ouvert à tout groupe, entreprise, commerce, association ou institution oeuvrant dans l'arrondissement de Ville-Marie. Un logo d'accréditation pourra leur être remis pour saluer leur engagement et leurs efforts de promotion du nouveau règlement. Le Forum se réunira également deux fois par année afin de faire le suivi de ces différents engagements civiques.

Pour télécharger le projet de règlement, cliquer ici.

comments powered by Disqus