La référence des professionnels
des communications et du design

La télé spécialisée progresse aux dépens des services américains

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Les chaînes spécialisées ont gagné des parts de marché de 2003 à 2005, mais cela s'est produit sans que les généralistes n'en souffrent trop. Le constat s'applique tant ici qu'ailleurs au Canada.

Au Québec, Vrak.TV, RDS, Séries+, Canal Vie, RDI et les autres chaînes spécialisées ont globalement accru leurs parts de l'écoute de 2,4 points de 2003 à 2005. Les deux tiers de ces gains ont été réalisés au détriment de CBS, NBC, ABC, Fox, CNN, PBS et autres services américains. Les chaînes généralistes canadiennes n'ont régressé que de 0,8 point pendant cette période (graphique 1).

Les données du graphique 1 mettent aussi en lumière le recul de 3,4 points des parts d'écoute des généralistes privées (TVA, TQS, CTV et Global) au profit de Radio-Canada et de Télé-Québec.

Dans le reste du Canada, les services payants et spécialisés ont vu leur part de marché croître de 4,7 points. Près de 90% de la croissance est venue d'une baisse de l'écoute des services étrangers (surtout américains). L'autre tranche (10%) est consécutive à une baisse de popularité des émissions de la CBC. De leur côté, les émissions des chaînes généralistes privées ont maintenu leurs parts de l'écoute (graphique 2).

comments powered by Disqus