La référence des professionnels
des communications et du design

L'industrie forestière affiche ses résultats environnementaux

Les membres de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) ont réduit de 44% leurs émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990. Ces résultats -- qui correspondent à plus de 7 fois la cible canadienne de 6% prévue par le Protocole de Kyoto -- ont été atteints notamment grâce au passage des combustibles fossiles à l'énergie renouvelable, telle que la biomasse.

"Depuis 1990, non seulement les installations de pâtes et papiers de nos membres ont réduit leurs émissions de gaz à effet de serre de 44%, mais elles l'ont fait tout en augmentant leur production de 20% et en améliorant l'intensité de leurs émissions par tonne de production de 54%", souligne Avrim Lazar, président de l'APFC.

De plus, toutes les entreprises membres de l'association -- parmi lesquelles figurent les Domtar, Cascades, Tembec et autres Bowater -- ont fait certifier leurs opérations forestières selon l'une des trois normes internationales d'aménagement forestier durable. En effet, l'APFC s'était engagée en 2002 à atteindre cet objectif d'ici à la fin de 2006. Résultat : aujourd'hui, toutes ces entreprises ont reçu une certification de l'Association canadienne de normalisation (CSA), du Forest Stewardship Council (FSC) ou de la Sustainable Forestry Initiative (SFI). Ces reconnaissances font même dorénavant partie des conditions d'admissibilité à l'association.

L'APFC vient également de publier son premier Rapport sur le développement durable (pour le consulter, cliquer ici).

comments powered by Disqus