La référence des professionnels
des communications et du design

Edelman: la crédibilité des médias en péril?

Télé, radio, collègues de boulot: qui croire? Edelman dévoile les résultats de son 8ème baromètre sur la confiance.

Le constat est dur, très dur même : les sources d'information traditionnelles (télévision, radio, journaux, sites Internet, communications d'entreprises, publicité corporate, etc.) récoltent moins de 50% des votes dans l'ensemble des pays participant à l'étude.
La publicité arrive en avant-dernière  position (21% dans les pays émergents et 14% les pays industrialisés), quasiment à égalité avec les blogs (20% dans les pays émergents et 18% dans les pays industrialisés).

En France, la situation est encore pire : la publicité atteint péniblement les...4%, pour se placer au dernier rang, loin derrière les blogs à 18%. Quant aux médias, ils sont également fortement remis en question (actualités TV: 11%, et radio: 17%). Même les magazines économiques - qui figurent pourtant en seconde position derrière les vainqueurs incontestés, les analystes financiers (40%)- ne réussissent pas à faire bonne figure (29% contre 40% en 2006).


A qui profite le crime? A vous, à moi, à nous. Dans tous les pays, les cadres et décideurs interrogés font en effet assez largement confiance aux informations transmises par des personnes issues du même milieu socioculturel et économique. Dans le trio de tête : les PDG ou employés de la même entreprise (61% dans les pays émergents contre seulement 43% dans les pays développés), les analystes financiers (60% dans les pays émergents contre toujours 43% dans les pays développés),  et surtout «Vous et moi» (59% dans les pays émergents et 52% dans les pays développés).
Les décideurs français se détachent néanmoins de ce paysage puisqu'ils arrivent en dernière position avec un niveau de confiance envers leurs pairs de 26%. Une  leçon à méditer pour les professionnels de la communication virale.


* La huitième édition du Baromètre Confiance Edelman a été réalisée par StrategyOne auprès de 3100 cadres supérieurs et leaders d'opinion de 18 pays entre octobre et novembre 2006, et a été présentée au World Economic Forum de Davos le 27 janvier 2007.

comments powered by Disqus