La référence des professionnels
des communications et du design

Sex, Diesel and Rock n' Roll

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Prenez une pincée de YouTube, une cuillère de Big Brother, trois d'jeunes délurés, saupoudrez de sexe et vous obtiendrez la nouvelle campagne de Diesel.

Le 22 janvier, deux plantureuses jeunes filles auraient volé la nouvelle collection Intimate de Diesel avant de kidnapper un pauvre vendeur - enfin «pauvre» n'exagérons rien-  et de hacker le site de la marque en le rebaptisant «Heidies».

Afin d'assouvir leur désir de gloire, les deux charmantes libertines se sont enfermées dans une chambre d'hôtel pendant 5 jours et 5 nuits, afin de torturer leur proie sans répit, lui faisant subir des épilations à la cire, sans parler des déguisements et séances de maquillage à répétition sous l'oeil attentif de 6 caméras.

5 Jours de notoriété au cours desquels les internautes ont pu chatter en direct avec ce nouveau ménage à trois. Bien que les caméras ne tournent plus, les curieux pourront tout de même se rendre sur le site afin de se repasser les images en boucle.

Réalisé par l'équipe créative de Diesel en collaboration avec l'agence suédoise FarFar, ce joli coup de buzz devrait en cacher un autre: le 26 février, à 23h, l'opération «Heidies» sera brutalement interrompue par un événement imprévu, dixit Diesel.

Quelle nouvelle idée "vicieuse" va donc germer dans le cerveau de la marque? A suivre... 

comments powered by Disqus