La référence des professionnels
des communications et du design

La nouvelle offre publicitaire parfumée du Wall Street Journal

On connaissait les scent strips, désormais les senteurs s'enhardissent pour embaumer rectos et versos de toute la presse.

Kraft avait innové en novembre dernier en faisant saliver les lecteurs du magazine américain People avec cinq pages olfactives aux délicieux parfums de cookies, de café à la cannelle, de coulis de framboise? Il suffisait de « gratter » et de « sentir ».
Le Wall Street Journal va encore plus loin dans la démarche et ajoutera prochainement une nouvelle carte à son offre publicitaire en proposant régulièrement à ses  annonceurs des pages parfumées que les lecteurs pourront frotter et humer. Au choix pour l'instant : chocolat et parfums. A nous les cours de la bourse ou les récits d'OPA embaumant les cookies ou encore J'Adore (Dior), l'Instant (Guerlain) ou le N°5 de chez Chanel.
USA Today a annoncé qu'il allait suivre la même voie odorante.

comments powered by Disqus