La référence des professionnels
des communications et du design

Universal Pictures investit le monde virtuel

Quand Universal intègre Second Life afin de faire la promo de son dernier film, ce n'est certainement pas pour y faire une simple projection en avant-première.

Les studios les plus connus du monde veulent se rapprocher de la cible jeune avant la sortie de Smokin' Aces. Visiblement un chef de la pègre poursuivi par des tueurs à gages, Ben Affleck, Jeremy Piven et même Alicia Keys ne suffisent plus à séduire la young generation. Qu'à cela ne tienne. Universal a donc décidé d'utiliser l'artillerie lourde du moment: Second Life. Et puisqu'il est question d'une traque dans le film, il en sera de même dans le jeu. Une véritable course poursuite entre avatars avec à la clé 1 million de... Linden dollars. Une somme tout à fait ridicule en réalité pour les studios car en monnaie bien réelle, elle représente à peine 3 750  dollars US.  

Pour participer, il suffit de se rendre sur l'île achetée par Universal, d'y choisir un profil de chasseur ou de chassé, et en fonction, une catégorie d'armes. La violence étant interdite d'après la charte du citoyen de Second Life, le jeu se déroulera exclusivement dans un lieu virtuel « fermé », appelé Nomad Hotel.

Universal mène de front une campagne sur le web incitant les internautes à poster sur leur blog ou sur des pages MySpace des bandes annonces du film. Si avec un tel déploiement, Smokin' Aces ne se fait pas remarquer sur la Toile...

 

comments powered by Disqus