La référence des professionnels
des communications et du design

Un mort par page

Quand un publicitaire comme Daniel Fohr, l'un des cofondateurs de M&C Saatchi GAD, n'écrit pas sur la pub, que fait-il? Il tue! Enfin, il écrit un polar.

«Quand il se passe un certain temps sans que personne meure autour de moi, je suis inquiet». Non il ne s'agit pas de l'histoire somme toute banale d'un créatif ou d'un commercial venant de faire disparaître un célèbre personnage publicitaire, mais du héros du premier roman de Daniel Fohr.

«Un mort par page»* est un livre parodique du polar classique, pimenté par la contrainte littéraire et extravagante que l'auteur s'est imposée : avoir un mort par page. Un exercice de style qui est une véritable gageure.

Les morts vont du réel au virtuel en passant par le symbolique. Qu'il s'agisse de la mort réelle d'un des personnages de l'histoire, de celle supposée de Paul McCartney, ou bien encore de «feuilles mortes» ou de «tuer le temps»?

Et si le lecteur ne trouve pas le mort dissimulé dans chaque page il peut se faire aider par un index en fin de livre**.

Un dernier conseil: allez voir le site, il est totalement morbide...

 

* http://www.unmortparpage.com/.

** Editions Robert laffont, Julliard, Nil, Seghers.

comments powered by Disqus