La référence des professionnels
des communications et du design

Minimiser l'impact environnemental de la publicité

En France, l'industrie publicitaire disposera prochainement d'un outil basé sur l'analyse de cycle de vie afin de mesurer l'impact environnemental de ses activités. Cet outil, prévu pour juillet, est initié par l'entreprise-conseil PricewaterhouseCoopers et l'agence de publicité MPG, membre du groupe international Havas.

Intitulé Ecopublicité, ce projet vise à permettre aux annonceurs et aux agences de communication d'évaluer et d'optimiser la performance environnementale d'une campagne publicitaire. Pour créer cet outil de référence, les deux entreprises analyseront, au cours des six prochains mois, les divers secteurs publicitaires : télévision, affichage, presse écrite, publipostage, etc. Pour chacun d'eux, on répertoriera les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de ressources non renouvelables, la consommation d'eau, les déchets générés, etc.

L'entreprise de luxe LVMH et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, partenaires de l'initiative, testeront l'outil en avant-première à l'occasion d'une de leurs prochaines campagnes.

L'outil sera finalement disponible en juillet. Deux versions seront alors proposées : l'une, simplifiée et gratuite, et une autre, contenant l'ensemble des indicateurs, accessible par abonnement.

Ecopublicité est le premier volet d'un vaste projet initié par PricewaterhouseCoopers visant, d'ici 2008, à mesurer dans sa globalité l'impact environnemental et sociétal de la publicité.

comments powered by Disqus