La référence des professionnels
des communications et du design

Des affiches de Mercedes scandalisent New York

Selon l'hebdomadaire français LePoint, Mercedesa dû supprimer sa dernière campagne à New York, enraison du tollé déclenché par ses affiches publicitaires.Pourtant, de prime abord, rien ne semblait particulièrementchoquant dans l'annonce du coupé CLK de Mercedes: pas de nudité,de blasphème ou d'allusion sexiste, juste trois jolies adolescentesau regard franc posant joue contre joue.

C'est en fait le slogan qui a heurté certains: "Si leurs papasont pu leur acheter une CLK, pourquoi pas le vôtre?". Et plus bas:"Chez Mercedes-Benz Manhattan, votre papa sera surpris de constater combienil est facile de vous prouver que vous êtes toujours sa petite chérie"(note: on peut conduire dès 16 ans dans l'État de New York).

Stéphanie Chayet, la correspondante du Point àNew York, précise que le concepteur, David Lipman, a eu l'idéede ce slogan quand sa fille de 5 ans lui a demandé si elle pourrait,un jour, avoir une Mercedes. Une audace qui l'a séduit. Quant auservice marketing de Mercedes, il ajoute que cette campagne ciblait exclusivementNew York, où plus personne ne s'étonne de voir des nouveaux-néshabillés en Gucci ou des sacs Fendi au bras des lycéennes.

C'est le stéréotype de la fille à papa qui a faitgrincer. "Comment peut-on s'adresser de la sorte à des adolescentes?",s'est par exemple exclamé un père de famille par courriel. "Celles dontles parents sont assez riches pour leur acheter une telle voiture deviendrontencore plus odieuses. Et toutes celles dont les parents n'ont pas les moyensse sentiront humiliées, voire encouragées à user d'unodieux chantage. C'est indécent."

comments powered by Disqus