La référence des professionnels
des communications et du design

Revers pour une campagne odorante

Une initiative de marketing sensoriel alliant l'odeur de biscuits chauds à la campagne "Got Milk?" à San Francisco a créé une controverse.

Des bandes odorantes ont été disposées dans des abribus pour accompagner les affiches faisant la promotion du lait. Après de nombreuses plaintes, la campagne utilisant la technologie d'Arcade Marketing a dû être retirée. Parmi les raisons citées, la Ville affirme que certaines personnes pourraient être allergiques aux produits employés et que ceux-ci pourraient affecter les asthmatiques. Des groupes ont aussi plaidé qu'une telle campagne est cruelle pour les gens sans abri.

Au Québec, l'agence Tam-Tam\TBWA et les concessionnaires Nissan ont utilisé le marketing sensoriel l'an dernier dans une double page du quotidien La Presse qui dégageait une odeur de cuir afin de promouvoir le coupé sport 350Z. L'entreprise québécoise Encres Ultra a également développé une encre odorante qu'elle prévoit commercialiser après les Fêtes.

comments powered by Disqus