La référence des professionnels
des communications et du design

Loto-Québec et la SITQ visent vert

Le Centre CDP Capital, sur la place Jean-Paul Riopelle, a obtenu l'une des quatre nouvelles certifications Visez Vert Plus.

La Building Owners and Managers Association (BOMA) a récompensé une quarantaine d'entreprises, parmi lesquelles figurent Loto-Québec et la SITQ, pour la gestion éco-responsable de leurs édifices.

Décernée pour une durée de trois ans, la certification Visez Vert reconnaît les efforts des propriétaires et gestionnaires d'immeubles dans la mise en place d'orientations et de plans d'action environnementaux pour exploiter leurs édifices. Trois séries de critères encadrent cette évaluation : les ressources (consommation d'énergie et d'eau potable), les déchets de construction et le recyclage, et les matériaux de construction (gestion des produits dangereux, utilisation de matériaux recyclés, etc.). Créé cette année, Visez Vert Plus y ajoute d'autres critères, dont l'environnement intérieur (éclairage, bruit, etc.).

Quatre édifices ont ainsi reçu la certification Visez Vert Plus: le Centre CDP Capital (géré par la SITQ), la tour de la Banque Nationale à Montréal, la tour de Radio-Canada à Montréal et l'édifice Loto-Québec à Québec. D'ailleurs, huit autres édifices de Loto-Québec (dont les casinos de Montréal, de Charlevoix et du lac-Leamy) ont également reçu la certification Visez Vert, ce qui permet à l'entreprise d'avoir l'ensemble de son parc immobilier certifié.

Au total, Boma a remis 36 certifications Visez Vert, notamment au Winsdor à Montréal, au siège social de la Fédération des Caisses Desjardins à Lévis et au palais de Justice d'Alma. Hydro-Québec, qui a reçu cette certification pour son siège social, situé sur le boulevard René-Lévesque, a annoncé vouloir obtenir cette distinction pour 14 autres de ses bâtiments d'ici juin 2008.

Cette certification, liée à la gestion des édifices, est à distinguer de la norme LEED, dont l'accréditation vise leur conception et leur construction.

comments powered by Disqus