La référence des professionnels
des communications et du design

Jacques Séguéla et Soeur Marguerite

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Rien ne laissait présager dans le parcours de Jacques Séguéla cette rencontre inattendue entre un fils de pub et une fille de Dieu.

«Vous m'avez entraîné, ma soeur, loin de mon autoroute de la facilité et de l'égoïsme vers les sentes de la découverte de l'autre». Jaques Séguéla a voulu rendre hommage à celle qu'il appelle Soeur Courage, rencontrée au Congo Brazzaville, dans un livre en forme de dialogue où le célèbre publicitaire ne parle pas de lui, mais de cette femme « qui a donné 100% de sa vie aux infortunés ». Cette femme qui s'est battue depuis 1972 contre l'analphabétisme, l'ignorance, la destruction et qui a bâti plusieurs écoles où sont passées à ce jour plus de 30 000 élèves.

Jacques Séguéla s'interroge:«comment à votre écoute, Marguerite ne pas comprendre ce que faire le bien peut faire de vous, comment ne pas admettre que la vie simple n'est pas une simple vie, comment ne pas reconnaître que l'amour des autres peut nous donner plus de joie que l'amour de soi?». Et il conclut: «la bonté existe, je l'ai rencontrée».

Soeur Marguerite a deux rêves: «que dans le futur l'Etat aide à assurer le fonctionnement quotidien de l'école spéciale du Congo Brazzaville et que tous les jeunes du monde soient scolarisés». Le livre du vice-président de Havas apportera certainement une petite pierre à l'édifice.

Presses de la Renaissance, 2006

comments powered by Disqus