La référence des professionnels
des communications et du design

Les épiceries sont en deuil!

À gauche, le nouvel emballage. À droite, l'ancien.

Le kilo de sel Windsor n'est plus; son célèbre emballage a été refait au grand dam de plusieurs. Dans une lettre au président de la Société canadienne du sel, Frédéric Metz, directeur de l'école de design de l'UQAM, écrit:

"Qui a osé toucher à ce bijou de simplicité qu'était 'notre' sel Windsor? Visible de loin, reconnu par tous, encensé par les critiques de design et publié dans la célèbre revue Wallpaper, comme étant le plus bel emballage disponible au Canada, votre emballage avait conservé sa jeunesse, sa personnalité, son charisme, depuis sa conception par Chris Yaneff. (...) Pourquoi changer quelque chose qui devient une icône, sous de faux prétextes mercantiles? (...) Si ce n'est que de vagues principes de marketing erronés et sans valeur, j'aimerais bien connaître la raison d'un tel revirement, qui font de votre boîte actuelle, juste une autre horreur sans âme sur les étalages de la banalité."

Qu'en pensez-vous? Trop de rebrandings ont-ils lieu sans véritable fondement, sous de faux prétextes mercantiles?

Écrivez-nous.

comments powered by Disqus