La référence des professionnels
des communications et du design

L'actualité célèbre ses 30 ans

Carole Beaulieu
Cliquez ici pour voir la vidéo

Infopresse présente une entrevue avec la rédactrice en chef du magazine L'actualité, Carole Beaulieu.

À l'occasion de son 30e anniversaire, L'actualité vient de sortir un numéro spécial qui traite, entre autres, des 30 idées qui vont changer l'avenir et de 30 Québécois qui ont fait de la planète leur terrain de jeux. D'abord journaliste à L'actualité pendant près de 10 ans, Carole Beaulieu a pris la barre de la publication en 1998.

Comment L'actualité a-t-il évolué depuis 30 ans?
L'actualité a évolué de la même façon que le Québec. Les thématiques ont changé au rythme où le monde s'est transformé. Par ailleurs, L'actualité était un mensuel et est devenu un bimensuel en 1990. Nous avons accéléré la fréquence de parution, car il y avait clairement un besoin et un lectorat pour plus de contenu. Et tout récemment, L'actualité est devenu un hybride, c'est-à-dire que nous avons aussi un site Web de plus en plus dynamique avec trois blogueurs qui touchent aux domaines-clés de L'actualité: politique, affaires publiques, culture et société. Nous nous adaptons aux moyens que les lecteurs préfèrent afin d'obtenir de l'information, mais surtout pour réfléchir. Notre mandat n'est pas de fournir de l'information comme le font les quotidiens ou les nouvelles, mais de faire découvrir des choses à nos lecteurs et de les faire réfléchir. En ce sens, L'actualité est toujours resté le même magazine.

De quoi êtes-vous le plus fière?
De plusieurs choses! D'abord, de la grande liberté que L'actualité offre à ses journalistes ainsi que de notre travail sur l'éducation, l'une de mes grandes fiertés. D'ailleurs, en 1976, la première couverture de L'actualité portait sur l'école. Nous continuons de traiter de ce sujet par des dossiers et notre classement annuel des écoles secondaires, alors que c'est souvent un sujet qui passe sous les radars dans d'autres médias. Notre société va être très dépendante de l'instruction que nos enfants recevront.

Comment se porte votre lectorat?
Il est très stable. Nous avons un tirage de 185 000 exemplaires qui se maintient. Des abonnés fidèles reviennent sans qu'il nous soit nécessaire de faire trop de sollicitation. Nous perdons des lecteurs chaque année, mais nous en acquérons d'autres.

Rajeunir votre lectorat fait-il partie de vos défis pour l'avenir?
Notre lectorat suit la courbe normale de la population. Celle-ci vieillit, et ces gens-là ne vont pas tous disparaître demain matin. Je pense aussi qu'ils ne vieilliront pas de la même manière que la génération avant elle. Ils ont peut-être 50, 60 ou 65 ans, mais ce sont des gens actifs et dynamiques. Il faudra porter davantage attention quand on parle des gens de plus de 65 ans. Même les annonceurs le savent, et ce n'est pas un lectorat qu'il faut délaisser. Cela ne signifie par qu'on ne veut pas que les plus jeunes nous découvrent, mais je crois qu'ils nous découvrent quand ils deviennent citoyens.

Pour ce qui est de vos annonceurs, y a-t-il des choses qui ont changé?
Ces dernières années, j'ai beaucoup apprécié le fait que les annonceurs aient conçu des publicités uniques pour nos éditions spéciales. Par exemple, l'an dernier, pour notre numéro «101 mots pour comprendre le Québec», une dizaine d'annonceurs ont présenté leur publicité avec un seul mot résumant bien leur entreprise. Cela s'intégrait magnifiquement à notre concept et rendait la lecture plus intéressante. Pour le numéro de nos 30 ans, la Banque Nationale a sélectionné 30 clients dont elle raconte un petit bout d'histoire. Dans ce même numéro, le gouvernement du Québec a décidé de présenter 30 actions qu'il a menées.

Pub télé
Annonceur: L'actualité
Création: Service marketing de L'actualité, TV5 Québec Canada
Réalisation-montage: Mathieu L. Denis

comments powered by Disqus