La référence des professionnels
des communications et du design

HP et l'Unesco s'unissent contre la fuite des cerveaux en Afrique

Hewlett-Packard (HP) et l'Unesco ont lancé un programme conjoint destiné à aider les universités africaines à travailler avec d'autres chercheurs partout dans le monde. Le programme vise pour cela à équiper les laboratoires universitaires et centres de recherches de matériel informatique et de technologies de l'information permettant aux étudiants et aux enseignants de travailler avec des chercheurs et des spécialistes du monde entier, notamment des Africains ayant émigré. On estime en effet que 20000 "cerveaux" africains quittent le continent chaque année.

HP fournira aux universités des équipements et des ressources humaines locales, ainsi qu'une assistance et des cours de formation, jusqu'à ce que les projets deviennent viables et autonomes. L'entreprise financera également des voyages de recherche à l'étranger, ainsi que des réunions entre les universités bénéficiaires. L'Unesco se chargera quant à elle de la supervision des activités et de l'évaluation des résultats.

"Nous sommes convaincus que de tels projets nous permettront d'atténuer considérablement les effets dévastateurs de la fuite des cerveaux dans quelques-unes des sociétés les plus vulnérables du monde", a déclaré le directeur général de l'Unesco, Koïchiro Matsuura.

Ce programme, inauguré officiellement lundi, vise pour le moment l'Algérie, le Ghana, le Nigeria, le Sénégal et le Zimbabwe. Après une première phase de deux ans, il pourrait être étendu à d'autres pays d'Afrique.

comments powered by Disqus