La référence des professionnels
des communications et du design

Le Reader's Digest racheté

Le magazine Reader's Digest, lu par 80 millions de lecteurs dans le monde, passe aux mains d'un groupe d'investisseurs privés mené par Ripplewood Holdings, également propriétaire de Time Life.

Malgré une dette de 800 millions$US et une perte de 26,7 millions$US au dernier trimestre, le groupe a accepté de débourser 1,6 milliard$US pour acquérir Reader's Digest Association, propriétaire du magazine.

Fondé en 1922, le Reader's Digest publie aujourd'hui 50 éditions dans 20 langues. L'entreprise édite également 26 autres titres et possède une division d'édition de livres. À l'échelle mondiale, 80% de ses revenus sont assurés par les abonnements et la vente en kiosque, le reste provenant des ventes publicitaires. Le magazine se vend à 18 millions d'exemplaires chaque mois à l'international. Selon le Print Measurement Bureau, l'édition canadienne anglaise est lue à 7,2 miilions d'exemplaires mensuellement, soit 60% plus de lecteurs que son plus proche concurrent, Châtelaine.

La mauvaise performance actuelle du magazine est attribuée à une problème d'image du magazine. "Les gens ont une certaine perception décalée par rapport au contenu", déclarait au Globe and Mail l'éditeur de la version canadienne-anglaise, Peter Stockland, lors de l'annonce de la transaction.

Le lectorat visé se situe dans les 35-54 ans. Au Canada, la moyenne d'âge des lecteurs de l'édition anglophone est de 45 ans.

comments powered by Disqus