La référence des professionnels
des communications et du design

L'état d'urgence de l'ATSA

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

L'Action terroriste socialement acceptable (ATSA) tient jusqu'à dimanche son festival socio-artistique État d'urgence, un événement organisé avec et pour les gens de la rue. Tenue cette année sous le thème du nomadisme, de la promiscuité et de "la cicatrice comme lieu de reconstruction des tissus", l'événement gravitera autour d'un camp de réfugiés reconstitué sur la place Émilie-Gamelin, à Montréal. Dans deux chapiteaux chauffés, ouverts 24 h / 24, on servira trois repas par jour, une collation en tout temps et on distribuera des vêtements chauds. Un dortoir de 150 personnes est également installé.

Une soixantaine d'artistes et collectifs -- le comédien Pierre Curzi sera l'invité d'honneur du banquet organisé samedi -- participeront à l'événement à travers des projections de films et des représentations destinées à stimuler la réflexion sur la condition humaine et la cohésion sociale. La troupe de Mise au jeu organise par exemple des visites guidées de la ville qui plongent les participants dans l'univers de ceux qui vivent dans la rue.

La 9e édition du festival État d'urgence a débuté hier et se poursuit jusqu'à dimanche, à la place Émilie-Gamelin (Métro Berri-Uqam). Pour télécharger le programme détaillé, cliquer ici.

comments powered by Disqus