La référence des professionnels
des communications et du design

Des pratiques exemplaires pour le logement abordable

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Les Prix d'excellence en habitation ont été récemment décernés par la SCHL (Société canadienne d'hypothèques et de logement), et parmi les 16 projets primés, 3 sont montréalais. Créés en 1988 et attribués tous les deux ans, ils soulignent des réalisations importantes en habitation et encouragent le partage des pratiques exemplaires au pays.

Le Volet itinérence de Solidarité 5000 logements a été mis sur pied par la Ville de Montréal, qui, de 2002 à 2005, a coordonné une mobilisation des acteurs gouvernementaux, municipaux, communautaires et institutionnels pour réaliser 611 logements abordables pour personnes sans abri. Ces logements sont répartis parmi 22 projets d'habitation et 8 arrondissements.

Les Maisons Transitionnelles O3, second lauréat montréalais, est l'un de ces 22 projets. Sur le site de Benny Farm, les architectes de l'Oeuf ont réalisé 29 habitations locatives pour jeunes mères, financées par Accès-logis Québec. Il s'agit d'une importante initiative dans le domaine du logement abordable novateur: rénovation d'immeubles existants, aménagement et fonctionnement sans but lucratif, efficacité énergétique et développement durable.

Enfin, à l'angle Durocher et Anvers, dans le quartier Parc-Extension, 60 logements neufs pour familles nombreuses ont été construits dans ce secteur qui compte la plus forte densité démographique de Montréal. Ce projet a été conçu et réalisé tout en respectant les normes de l'Agence de l'efficacité énergétique. Il a obtenu, comme Maisons transitionnelles O3, une accréditation Novoclimat.

L'aménagement de logements préfabriqués sur le toit du 25 Leonard à Toronto est particulièrement intéressant. En 2005-2006, la société St-Clare's, propriétaire du bâtiment, a décidé d'agrandir son ensemble de logements-services en ajoutant un cinquième étage et un sixième comprenant 26 studios autonomes de 212 pieds carrés. Confié à Levitt Goodman Architects, le projet se compose de modules préfabriqués aménagés autour d'une cour extérieure paysagée située sur le toit de l'immeuble. Cette initiative démontre que l'utilisation de logements manufacturés constitue un moyen esthétique, simple et efficace de densifier un complexe de logement social existant.

Toujours à Toronto, Fort York Residence, bâtiment conçu par Joe Lobko, offre aux hommes sans abri 74 lits et 24 logements de transition. Enfin, à Vancouver, le projet Mole Hill a réinvesti d'anciennes demeures de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, de style edwardien et victorien. Les 27 logements incorporent des techniques de construction écologique et des éléments écoénergétiques tout en conservant les caractéristiques patrimoniales.

comments powered by Disqus