La référence des professionnels
des communications et du design

Starck à Toronto, mais pas à Montréal

Cliquez ici pour voir toutes les photos

«Yoo by Starck» arrive enfin au Canada, mais c'est à Toronto, dans un immeuble de 11 étages conçu par Core Architects et situé au 75, rue Portland que le promoteur Peter Freed a demandé au designer d'intervenir. Il est chargé de l'aménagement intérieur des condos, du lobby et de la cour extérieure.

Philippe Starck et John Hitchcox (gourou londonien du design), rejoints depuis peu par la designer Jade Jagger, ont créé Yoo en 1999 avec en tête un concept simple. Ils entendaient prouver que la valeur d'un projet architectural peut être considérablement augmentée par l'ajout d'un programme design bien étudié. Ils ont depuis fait leurs preuves en multipliant les succès dans le monde. Ainsi, ils ont réhabilité de nombreux immeubles sous-évalués ou délaissés, et leur intervention est aujourd'hui synonyme de succès commercial. 

Leur venue au Canada était très attendue, d'autant que huit contrats avaient été signés de 1999 à 2001 entre Yoo et des promoteurs canadiens, prévoyant notamment la réalisation de projets à Montréal. Ces contrats n'ayant cependant jamais été honorés, Yoo a été condamnée en 2004 par la Cour suprême du Québec, et il a fallu attendre le début de cette année pour que l'entreprise londonienne n'établisse une nouvelle collaboration canadienne.

Bien que le Seventy5 Portland ne soit encore qu'à l'état de projet, les 215 unités ont été mises en vente sur plan le 21 octobre dernier. D'autres aménagements de Philippe Starck et de Yoo peuvent donner une idée assez précise du résultat. C'est le cas du condo témoin conçu pour le complexe Parris Landing à Boston ou de l'édifice J.P. Morgan à New York et d'un immeuble à Miami South Beach.

Comme dans ces réalisations, l'ensemble sera principalement blanc et équilibré par des éclairages de couleurs tandis que pour le mobilier, deux tendances se détacheront. D'un côté, des meubles aux lignes pures, de couleurs très claires, évocation zen et invitation à la détente; de l'autre des matières (cuir brut, bois) et des couleurs (bruns, verts, motifs «vache»), références directes à la nature. La particularité du projet tient principalement dans la conception de la cour, pour laquelle Philippe Starck s'est beaucoup amusé. Il est notamment prévu d'y installer la plus longue table d'extérieur du Canada, qui se prolongera même à l'intérieur dans le lobby.

comments powered by Disqus