La référence des professionnels
des communications et du design

Des quartiers pour les artistes

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Le 26 octobre dernier, on a inauguré les ateliers de création, production et résidence qui viennent compléter le centre d'art visuel de Quartier Éphémère. On y trouve 10 ateliers individuels pour les artistes montréalais, 2 ateliers-résidences pour des artistes étrangers et des ateliers de production à disposition de la jeune création. Ces résidences, d'environ 63m², sont proposées pour 1000$ par mois et forment des lofts typiques aux murs de briques et planchers de bois rassemblant atelier et logement privé.

La conception et la réalisation de ce projet de rénovation ont été confiées aux architectes de l'Oeuf (Office de l'éclectisme urbain et fonctionnel) et de Desnoyer-Mercure. Les architectes de l'Oeuf ont été immédiatement séduits tant par la problématique du recyclage d'un bâtiment industriel que par la volonté affichée par le propriétaire de concevoir des résidences abordables et énergétiquement efficaces.
Malgré l'échéance très restreinte (moins d'un an pour la conception et la réalisation) et le très mauvais état du bâtiment, l'Oeuf y a vu une formidable occasion de mettre en pratique tous ses principes architecturaux.

Ce bureau a développé une architecture qui tente de s'adapter aux caractéristiques sociales et environnementales latentes d'un contexte particulier, de les révéler et de les exploiter afin d'en faire la base du projet architectural. Les contraintes du projet ont poussé le conseil d'administration de Quartier Éphémère à recommander un consortium avec les architectes de Desnoyer-Mercure, qui possèdent une expérience significative dans la réhabilitation d'anciens bâtiments.

Ce nouvel aménagement est situé au 735 Ottawa, dans un ancien entrepôt de la fonderie Darling accolé au bâtiment déjà remanié par l'Atelier In Situ en 2002. L'ancienne fonderie de métal, implantée à Montréal en 1888 par les frères Darling, est devenue sous l'impulsion de Quartier Éphémère, un lieu bouillonnant de créativité, déjà composé de deux salles d'exposition, de bureaux et du Cluny ArtBar.

En investissant des friches urbaines et des bâtiments industriels qu'il préserve et met en valeur, Quartier Éphémère porte ses réflexions sur le rôle de l'art et la présence des artistes au coeur de la ville. Parallèlement, il a mis en place depuis 10 ans un programme de résidences d'artistes qui trouve son aboutissement dans la seconde phase de réhabilitation de la Fonderie Darling.

comments powered by Disqus