La référence des professionnels
des communications et du design

Gesca augmente sa part dans Workopolis

Gesca a déboursé 86 millions$ afin d'être propriétaire à 50% du site d'emploi Workopolis, qui, du même coup, n'est plus détenu par Bell Globemedia.

Gesca, propriétaire de La Presse et de six autres quotidiens québécois, a acheté 30% supplémentaires des parts de Workopolis. L'entreprise en détenait 20% depuis 2002.

Workopolis est désormais partagée à parts égales entre Gesca et Torstar, propriétaire du quotidien Toronto Star, qui viennent de racheter, à elles deux, la part de 40% que possédait Bell Globemedia, à l'origine du site.

La valeur de Workopolis est aujourd'hui évaluée à 300 millions$.

comments powered by Disqus