La référence des professionnels
des communications et du design

Prospective: «la Fabrique du Futur» débarque

À la fois «Labo réel» et «Labo virtuel», «La Fabrique du Futur» est une sorte de « Think Tank » new generation en réseau.

L'association, initiée par Eric Seuillet (responsable du cabinet de prospective e-Mergence) et Stéphane Masson, est une véritable petite révolution dans le domaine de la prospective et de l'innovation.

Le centre «click and mortar» d'aide globale, étudie, au sein d'un «laboratoire des usages», la façon dont les consommateurs appréhendent les concepts de produits et de services nouveaux.

Ce «think network opérationnel» a une double existence. Elle s'exerce à la fois, via une plate-forme Internet dédiée, consacrée à la création et à l'animation de communautés virtuelles constituant des panels de consommateurs avant-gardistes, mais également «in situ», via des installations physiques comportant des espaces d'accueils des usagers et équipées de matériel d'analyse et de test, dans le but de valider en réel les nouveaux concepts.


L'objectif de la «Fabrique» est d'optimiser l'acceptabilité sociale par les consommateurs des nouveaux concepts, de réduire le temps de mise en place sur le marché et de décupler la valeur innovante des produits et services. L'organisation s'organise autour de 4 pôles principaux: un club de prospective afin de favoriser le contact entre porteurs de projets et partenaires, des espaces d'exposition pour promouvoir de nouveaux concepts, un laboratoire (in vivo et in vitro) afin de détecter des usages innovants et enfin, un incubateur pour aider à l'émergence de projets novateurs.


Transdisciplinaire, collaborative et participative, «La Fabrique» vise in fine à concevoir, étudier, tester et valider des innovations radicales, orientées à la fois high tech et développement durable.

comments powered by Disqus