La référence des professionnels
des communications et du design

Leo Burnett/BBH: la guerre des agences de pub virtuelles dans Second Life

Enfin! Les agences de pub se mettent au monde virtuel et leur dernier terrain de jeu se situe désormais au pays de Second Life.

Après les marques de vêtements, de voitures, les chaînes hôtelières et même les réseaux de téléphonie mobile, voici donc venu le temps de faire découvrir à nos chers avatars qui se cache derrière toutes ces stratégies de communication. Dans l'arène, Leo Burnett et Bartle Bogle Hegarty se disputent la vedette en se targuant toutes deux d'avoir été «The number one» à faire son apparition dans Second Life la semaine dernière.

D'un côté, Leo Burnett et Arc Worldwide viennent en effet de s'offrir un magnifique terrain virtuel d'un peu plus de... 64 700 mètres carrés (après tout, c'est un jeu, alors pourquoi se priver?) afin de créer une sorte de campus interplanétaire, regroupant les quelque 2400 créatifs de l'agence dispersés dans 83 pays. Grâce au «Leo Idea Hub», créé en collaboration avec Millions os Us (agence spécialisée dans l'agencement d'espaces virtuels) tout ce petit monde va donc pouvoir mettre son savoir en commun et partager sa créativité. Un vrai puits d'idées en somme que Leo Burnett compte enrichir de ses fameuses «Prédictions de Cannes» ainsi que de son «Music Artists in Residence». Dernière révélation, l'agence y ajoutera «Wildfire: Ideas that Spread and Sell», un document écrit en collaboration avec le magazine Contagious, qui n'a pour l'instant été présenté que lors de conférences privées. Les enchères sont fixées, qui dit mieux?

De son côté, BBH, vient d'ouvrir une agence virtuelle, dessinée d'après les plans du BBH de "la vraie vie" par l'agence de design Rivers Run Red, avec à sa tête un avatar qui n'est autre que celui de... .John Hegarty! Dans ces nouveaux «locaux», dotées de salles de cinéma, de galeries, le tout entouré de jardins publics, se tiendront des conférences, des réunions, des présentations et, dans un autre registre, des concerts! Certaines parties des bâtiments seront privées et les avatars pourront y accéder uniquement sur invitation afin de découvrir les travaux en cours. Pour les autres, un forum de discussion sera ouvert afin de débattre des nouveaux défis de l'agence. Le challenge pour BBH est de se servir de ce nouvel espace virtuel comme d'une véritable agence avec tout un planning d'activités.

D'un côté comme de l'autre, il s'agit en réalité d'utiliser le monde virtuel pour ne pas être dépassé par les tendances et les nouvelles technologies de notre monde réel. L'ère de la «Créativité sans Frontières» vient de débuter.

Visuels: Leo Burnett (haut), BBH (bas)

comments powered by Disqus