La référence des professionnels
des communications et du design

La vengeance de Terre-Neuve

Le spot télé qui a déclenché la controverse

Les Terre-Neuviens répondent par un message radio à une publicité télévisée de Nissan qui se moque de leur accent.

Un vendeur de voitures de St-Jean, à Terre-Neuve, lance un message à la radio qui ridiculise les firmes de marketing ontariennes et le manque de personnalité des Ontariens, en raillant même le premier ministre de cette province, Dalton McGuinty.

Le message de 30 secondes a été réalisé à la suite du tollé suscité à Terre-Neuve par une pub télé du fabricant d'automobiles Nissan conçue en Ontario. Elle montre un vendeur de voitures à l'accent très prononcé et soit disant terre-neuvien qui présente le nouveau modèle baptisé Bonavista, tout comme la ville de Terre-Neuve.

Aux dires de Betty Fitzgerald, mairesse de Bonavista, les résidants ont été insultés par le message, car le rôle du vendeur a été confié à un comédien du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, dont l'accent n'a rien à voir avec celui de Terre-Neuve.

"Nous faisons les frais de tant de blagues depuis si longtemps que si vous voulez rire de nous, faites-le bien", affirme Donna McCarthy de la boîte de création mandatée par le concessionnaire pour concevoir l'annonce.

comments powered by Disqus