La référence des professionnels
des communications et du design

TV5: un an plus tard

Un an après s'être ouverte aux annonceurs québécois, TV5 amorce une percée sur le marché publicitaire. La station a en effet recruté plusieurs annonceurs pour cet automne, dont la Banque Nationale, la Banque Royale, CAA Québec, SSQ Vie et Rona. "Comme nous n'avons commencé nos démarches auprès des agences qu'à l'automne 2005, nous n'avons pu atteindre nos objectifs de la première année, explique Anne Mathieu, directrice, marketing et communications, de TV5, dont les chiffres de vente ne sont pas dévoilés. Cette fois, nous avons pu faire des présentations en bon et due forme, en juin. La réaction a été excellente. On va dépasser nos objectifs."

La chaîne, qui attire un auditoire scolarisé à haut revenu, ne mise pas que sur les articles de luxe et les produits financiers. "Nous permettons aux annonceurs d'atteindre les téléspectateurs qui regardent soit très peu ou beaucoup la télévision, explique Denis Baby, directeur, publicité, de TV5. Cela permet à des annonceurs de produits de masse de compléter leur plan médias. Parmi les émissions les plus prisées des annonceurs, on compte les jeux télévisés (dont La cible et le célèbre Des chiffres et des lettres) ainsi que les populaires Thalassa et Des racines et des ailes. TV5 compte poursuivre cette année sa politique de ne pas interrompre les émissions, en consacrant trois minutes par heure à la publicité. La représentation publicitaire est assurée par Cole Media.

comments powered by Disqus